Les premiers pas du mouvement français à l’international

C’est en 1997, à l’invitation des québécois qu’une délégation de 70 français est partie à Montréal participer au premier forum francophone de l’éducation à l’environnement, Planet’ERE 1. Forts de cette expérience enrichissante ils ont alors pris le pari d’organiser la deuxième édition de ce Forum en France.

Pour réussir l’aventure il s’agissait d’abord de mobiliser largement les acteurs français : le collectif français pour l’éducation à l’environnement était né.

Première étape marquante du Collectif : l’organisation des premières assises nationales de l’éducation à l’environnement (Assises nationales de l’EEDD) en février 2000 à Lille.

1200 personnes d’horizons divers se sont réunies pour la première fois autour des problématiques de l’éducation à l’environnement et ont rédigé collectivement le Plan National d’Action, document de référence pour les acteurs de l’éducation à l’environnement dans notre pays.

Une dynamique d’EEDD forte au sein de la francophonie

En 2001, la France accueille Planet’ERE 2 et le CFEEDD organise ce sommet mondial avec le soutien de l’UNESCO.

En 2002, l’ONG Planet’ERE est créée et le collectif propose une « définition » de l’éducation à l’environnement vers un développement durable :

Texte rédigé par le Collectif International Planet’ERE à Rambouillet le 19 mai 2002.

Après une année 2005 fortement tournée vers l’international pour préparer au mieux la troisième édition du forum francophone d’éducation à l’environnement, Planet’ERE 3 (participation aux travaux de l’ONG Planet’ERE, construction et animation de la délégation française présente au forum, contribution au programme, étude Unesco sur l’état de l’éducation à l’environnement dans la francophonie), le Collectif Français pour l’Education à l’Environnement a mis l’année 2006 à profit pour travailler en profondeur sur l’éducation à l’environnement en France : travail avec nos membres pour améliorer la situation des associations sur le terrain, organisation des journées nationales 2006, ouverture à d’autres acteurs… L’occasion à nouveau pour le collectif d’apporter son savoir-faire pour l’intérêt général et de renforcer sa cohésion pour encore et toujours œuvrer au développement concerté de l’éducation à l’environnement dans notre pays.

En 2007 et 2008, notre collectif porte une action politique forte visant à placer la question éducative au cœur de tous les débats sur les questions environnementales. Nous nous sommes notamment engagés fortement dans le débat des élections présidentielles, législatives, municipales et cantonales dans le but de sensibiliser tous les candidats, ainsi que dans celui du Grenelle de l’environnement (COMOP 26 et 34). 

L’EEDD s’inscrit dans le paysage français

2009 a été l’année d’organisation des 2ème Assises nationales de l’EEDD, en Basse Normandie, avec un important travail de mobilisation des acteurs de l’EEDD des quatre sphères : État, Collectivités, Société civile (dont le CFEEDD est le représentant) et entreprises. 6 000 personnes mobilisées, dans le cadre de 65 assises en territoire, cela modifie le paysage français de l’EEDD, nous signifiant en particulier que la population a bien le désir de s’impliquer. Afin de poursuivre cette mobilisation, le CFEEDD a organisé l’identification des acteurs territoriaux qui porteront les troisième assises nationales de 2013 avec le CFEEDD. C’est le collectif Rhône-alpin qui a été choisi.

Pour rythmer les années sans assises de l’EEDD et maintenir la mobilisation, le CFEEDD a organisé deux journées nationales de l’EEDD (2010 et 2011). Ces journées contribuent à renforcer le dialogue entre les parties prenantes dans l’esprit de la Stratégie Nationale du Développement Durable. Le climat de confiance se renforce entre la société civile et les autres sphères d’acteurs. Par ailleurs, le CFEEDD œuvre à l’implication de la société civile dans la généralisation de l’EEDD à l’Éducation Nationale.

Espace national de concertation EEDD

S’appuyant sur les travaux du Grenelle de l’Environnement et de la Stratégie Nationale de Développement Durable, il est proposé, à l’initiative de la société civile organisée au sein du CFEEDD, de constituer un lieu de dialogue et de travail partenarial entre les parties prenantes, visant à développer et à renforcer l’efficience de l’éducation à l’environnement et au développement durable : l’Espace national de concertation (ENC).

27 organismes issus de l’État, de collectivités territoriales, d’associations, de syndicats de salariés, d’entreprises, d’acteurs territoriaux organisés signent l’acte de naissance de l’ENC, le 29 octobre 2009, lors des 2es Assises nationales de l’EEDD, à Caen.

Document-cadre pour un Espace National de l’EEDD signé à Caen

Par cette démarche, ils affirment la nécessité de développer l’éducation à l’environnement et au développement durable auprès de tous, tout au long de la vie en se basant notamment sur l’expérience accumulée par les acteurs de terrain et reconnaissent l’importance de travailler en coopération et en partenariat. Ils s’engagent à participer à la mise en place de l’ENC et à contribuer aux travaux dans un esprit de partage et de mutualisation.

L’Espace National de Concertation pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, se donne pour objectif de mettre en complémentarité et synergie les expertises et les compétences des diverses parties prenantes pour une démarche stratégique nationale concertée, en cohérence avec les dynamiques territoriales, du local à l’international.

L’ENC a pris fin en 2017, mais les Espaces Régionaux de Concertation (ERC) sont toujours présents sur les territoires.

L’ERC EEDD constitue actuellement :

  • une plate-forme d’échanges et de réflexions
  • une force d’expertise et de propositions
  • un interlocuteur régional représentatif
Productions de l’ENC :


Contribution de l’ENC à la conférence environnementale 2013 sur la table-ronde 5 « Éducation à l’environnement et au développement durable ».

Etude de faisabilité d’un état des lieux national de l’éducation à l’environnement et au développement durable – juin 2012.

Cahier d’acteur de l’ENC, déposé comme contribution pour la conférence des Nations Unies pour le Développement Durable – Rio+20 (20-22 juin 2012).

Les Assises régionales de l’EEDD

C’est à l’appel du Groupe d’organisation des Assises du 21 juin 2016 que les acteurs dans les territoires répondent, en organisant leurs assises de l’éducation à l’environnement et au développement durable pour la transition écologique, depuis février 2017.

Les 4ème Assises de l’EEDD reposaient donc sur des dynamiques locales. Chaque territoire, quelle que soit son échelle, pouvait organiser des Assises de l’EEDD afin de faire avancer la situation localement et de contribuer à la réflexion générale.

Quelles que soient les modalités d’organisation choisies, ces différents temps d’échanges ont tenté de répondre à une même question : Comment accompagner la transition écologique dans nos territoires ?

Charte des 4ème Assises de l’EEDD